Select your language
Borobudur et Prambanan


A environ 40 km de Yogyakarta, Borobudur est situé sur un plateau encaissé entre deux groupes de
volcan jumeaux : Sindoro/Sumbing et Merbabu/Merapi. 

Le monument bouddhiste de Borobudur est un vaste mandala composé de 6 plateformes carrées et 3 circulaires. Le temple possède pas moins de 2 672 fresques gravées à la main retraçant les histoires de la dynastie Sailendra et 504 statues de Bouddha dont 72 sont recouvertes d’une Stupa.

La particularité du temple Borobudur par rapport aux autres complexes bouddhistes est sa construction estimée dans les années 760 après J.C sur une colline à 285 mètres d’altitude. Selon certains spécialistes, cette colline aurait été entourée d’un lac et le temple lui‐même aurait pris la forme et le concept du lotus.

Nous devons la découverte moderne du monument à Sir. Thomas Stamford Raffles qui entreprit en 1814
un travail de restauration pour extraire le temple de plusieurs siècles d’accumulation de plantes grasses et
de cendres volcaniques. Depuis le temple a été intégralement remis à neuf grâce au soutien du gouvernement indonésien et le fonds du patrimoine mondiale de l’Unesco.



Le temple Prambanan fait partie d’un vaste complexe de temples hindo‐bouddhistes appelé Roro
Jonggrang situé à 15 km de Yogyakarta. Ce complexe est composé de 237 temples dont la majorité
est encore en rénovation. Parmi eux, citons les temples Candi Ijo, Candi Plaosan, Candi Sewu et Ratu
Boko qui valent vraiment le détour. Le temple principal Shiva est le plus large d’Indonésie avec une architecture effilée et qui culmine à 47 mètres.

Le temple de Prambanan construit au 9ème siècle est dédié à la Trimurti, l’expression de dieux en tant
que créateur (Brahma), conservateur (Vishnu) et destructeur (Shiva). Les trois temples Principaux sont consacrés à la trinité hindouiste. Trois autres temples en face évoquent les véhicules de la trinité
(Vahana) : Le taurau Nandi pour Shiva, le Cygne Hamsa pour Brahma et l’aigle Garuda pour Vishnu.

Tout comme le temple Borobudur, nous devons la découverte moderne des temples de Prambanan à Sir Thomas Stamford Raffles qui ordonna une une mission de reconnaissance dans un village où étaient utilisés des éléments de fondations du temple en guise de matériaux de construction.